Questions? Commentaires? 7 manies à perdre pour préserver sa santé bucco-dentaire SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

santé dentaire-avoir des manies-piercing sur la langue-boire dans le même verre-preter sa brosse à dents-faire gouter un plat-grignoter entre les repas-sante bucco-dentaire-ne pas se brosser les dents avant d'aller au lit-sucer son pouce-sucer la tétine

7 manies à perdre pour préserver sa santé bucco-dentaire

le 27 mars 2017
Avoir une bouche en bonne santé, c’est pouvoir parler, sourire, goûter, mâcher, avaler, sans douleur et sans gêne. Pourtant certaines de nos manies fragilisent notre équilibre bucco-dentaire. Découvrez lesquelles avant qu’il ne soit trop tard !

Se servir des dents comme d’un outil

Qui n’a jamais ouvert un sachet avec ses dents, coupé du fil, arraché l’étiquette en plastique d’un vêtement, brisé une pistache ? Dans ces situations, plutôt que d’utiliser le bon outil - en l'occurrence ici une paire de ciseaux (ou un couteau pour la pistache) - la fonction coupante des dents tombe à pic car nos dents sont immédiatement utilisables et que l’on n’est pas obligé de se déplacer pour récupérer la paire de ciseaux qui se trouve dans le pot à crayons situé sur le bureau à l’autre bout de la maison… . Bref, de bien mauvaises raisons qui nous poussent à mal agir. Résultat : l’émail de nos dents se fragilise, et à long terme, nos dents s’usent plus rapidement. Ces gestes peuvent même provoquer des fêlures, voire des fractures dentaires.

Jouer avec son piercing sur la langue

Avoir un piercing dans la bouche, et plus couramment maintenant, avoir un strass dentaire, peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé bucco-dentaire s’il n'est pas réalisé par un professionnel. Infections buccales, fractures dentaires, récessions gingivales, ou encore déplacements de dents, sont couramment observés. Au-delà de la réaction de l’organisme propre à chaque individu, certains réflexes peuvent encourager l’apparition de ces maux. Par exemple, le fait de jouer avec son piercing placé sur la langue, en le faisant ressortir de sa bouche pour le ramener brusquement au niveau des lèvres, peut devenir préjudiciable aux deux incisives supérieures. A force d’être répétée, cette action peut créer un espace entre les dents ou provoquer un traumatisme dentaire.


Boire dans le même verre qu’autrui, prêter sa brosse à dents, goûter le plat de son enfant

Les microbes se transmettent facilement par voie orale. Boire dans le même verre qu’une autre personne sans l’avoir nettoyé au préalable, prêter sa brosse à dents à autrui, goûter le plat de son enfant sans changer de cuillère, ou mettre sa sucette dans la bouche pour la « nettoyer », sont des habitudes à proscrire car elles favorisent la transmission des bactéries. Les infections buccales, voire même certaines maladies parodontales, peuvent être contractées de cette façon. La brosse à dents conserve des milliers de microbes et de germes issus de votre bouche. La prêter reviendrait à contaminer la bouche de la personne qui l’emprunte avec vos microbes et vos germes. Vu comme ça, êtes-vous toujours prêt(e) à partager votre brosse à dents ?


Grignoter entre les repas

On n’y pense pas assez mais le grignotage a une incidence sur la santé bucco-dentaire. On entend par “grignotage” le fait de manger des aliments en-dehors des repas, et donc en-dehors des brossages. Les aliments grignotés restent coincés entre les dents, ou sur la gencive, attaquant ainsi l’émail dentaire et augmentant le risque de développer des caries.

Pour éviter une telle situation, les aliments à bannir sont les aliments sucrés et/ou gras et dont la texture est collante tels que les biscuits, les barres de céréales, les bonbons, les pâtes de fruits, les caramels, etc. Plus la consommation de ces aliments est répétée dans une journée, sans effectuer un brossage des dents efficace après chaque ingestion, et plus l’équilibre bucco-dentaire est menacé.


Fumer, boire de l’alcool ou se droguer

L’impact des addictions sur la santé bucco-dentaire n’est plus à démontrer.

Le tabagisme peut entraîner la perte des dents, un retard de cicatrisation après des actes chirurgicaux intra buccaux, une altération du goût, de l’odorat, des cancers buccaux. L’abus d’alcool peut être à l’origine d’un édentement partiel ou total prématuré. Enfin, la consommation régulière de stupéfiants peut augmenter le développement des pathologies gingivales et des cancers de la bouche.

Pourtant, depuis 2011, l'apposition d'images choc sur les paquets de cigarettes semble être efficace puisqu’un tiers des fumeurs disent avoir pensé à arrêter de fumer en voyant ces images.

 

Ne pas se brosser les dents avant d’aller se coucher  

La salive a un rôle primordial dans l’équilibre bucco-dentaire. Elle permet la reminéralisation de l’émail et surtout, grâce au bicarbonate qu’elle contient, elle neutralise les attaques acides que subissent nos dents après chaque ingestion (liquide ou solide). Il est donc important de se brosser les dents après chaque repas, ou collation, et surtout avant d’aller se coucher ; la nuit étant le moment propice au développement des caries. En effet, comme la production de salive diminue pendant le sommeil, les dents sont moins bien protégées des attaques acides sécrétées par les aliments. L’acidité de la bouche va alors peu à peu attaquer l’émail des dents, le faire fondre et entraîner la formation de caries.


Sucer son pouce ou la tétine

Selon la Fédération française d'orthodontie (FFO), sucer son pouce ou la tétine, jusqu’à 5,6, voire même 8 ans, entraîne une déformation dentaire chez les enfants, notamment concernant le développement de leur mâchoire et la position de leurs dents. La pose d’un appareil dentaire s’avère souvent inéluctable. Une succion prolongée du pouce, ou de la tétine, peut également avoir des répercussions néfastes sur leurs fonctions de déglutition et d’élocution. En effet, la position prolongée du pouce, ou de la tétine, dans la bouche crée un espace anormal entre les dents supérieures et les dents inférieures. L’enfant peut ainsi avoir des difficultés à avaler ou à articuler.

Même si ce rituel est réconfortant pour l’enfant, il n’est pas recommandé de donner une tétine à son enfant s’il a plus de 2 ans et demi, ni de l’inciter à sucer son pouce.


PS : pour avoir une bonne santé bucco-dentaire dès le plus jeune âge et lutter contre les caries, découvrez cette vidéo d’animation en compagnie de votre enfant. Un moyen ludique de lui apprendre - ou lui rappeler - les règles et recommandations d’un brossage efficace.



sources : sante.lefigaro.fr - www.fdiworlddental.org/- www.senioractu.com  

article écrit le 16/03/2017

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

Le code postal est incorrect, merci de le saisir à nouveau

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...