Questions? Commentaires? Comment booster sa mémoire au quotidien ? SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

booster sa mémoire - moyens mnémotechniques - se divertirjeux de réfmexion - jeu de logique - situations de la vie - combattre alzheimer

Comment booster sa mémoire au quotidien ?

le 09 août 2017
Vous avez du mal à vous concentrer ou à mémoriser des informations ? Des méthodes simples existent pourtant pour y remédier. La plupart d’entre nous les pratiquent tous les jours sans même s’en rendre compte.

Se divertir

Avec l’âge, la mémoire se modifie et il n’y a pas de secret : pour l’entretenir, il faut la faire travailler. Comment ? En la stimulant par des activités extérieures et de l'apprentissage.

Les jeux de réflexion et de logique sont un excellent moyen pour exercer sa mémoire tout en se divertissant. Pratiqués seul (comme les puzzles, les mots croisés, les sudokus…) ou à plusieurs (memory, Scrabble, dames, échecs, jeu du “petit bac”...), ces jeux permettent de développer la capacité de mémorisation. En commençant par un niveau facile, le but sera d’accéder à un niveau supérieur de façon à solliciter davantage le cerveau.

Autre méthode pour faire travailler sa mémoire tout en se divertissant : mémoriser les paroles d’une chanson jusqu'à pouvoir la chanter dans son intégralité (en anglais, c’est encore mieux !). La méthode est également probante à l’inverse : pour se souvenir d’informations, les transformer en chanson peut être un excellent moyen de mémorisation. L’écriture est aussi un loisir qui favorise l’attention. Cela permet de se concentrer sur ce que l’on fait, exercice propice à la mémorisation.

Bon à savoir : De nombreux sites de jeux de mémoire en ligne existent, pour petits et grands. Faciles et pour la plupart gratuits, ils pourraient vite devenir une bonne habitude à prendre !


Rester actif mentalement

Tout est bon pour stimuler la mémoire, et les activités et situations de la vie de tous les jours représentent d’excellents entraînements, et ce, même s’il s’agit de difficultés imprévues. C’est le cas par exemple quand on doit faire face à un problème de santé ou se faire hospitaliser. Se renseigner, engager des démarches administratives, rechercher une aide ou un soutien, permettent de stimuler le cerveau. Chaque nouvelle difficulté résolue fait naître des connexions neuronales, véritables supports à notre mémoire.

Voyager ou partir en vacances nécessitent aussi de nombreuses tâches de planification et d’organisation qui boostent notre cerveau.

Utiliser l’ordinateur (pour quelque raison que ce soit) permet de renforcer les fonctions cognitives… .

Toutes les expériences de la vie représentent de vraies stimulations cérébrales. Une étude a par ailleurs démontré que les jeunes adultes, mentalement actifs en dehors de leur travail, ont moins de risques de déclarer une maladie neuro-dégénérative. Rester actif mentalement permettrait donc de se prémunir de la maladie d’Alzheimer.


Utiliser des moyens mnémotechniques

Les moyens mnémotechniques sont des méthodes qui permettent de mémoriser des informations par association d’idées. Par exemple, pour se souvenir de la position gauche – droite par rapport à bâbord - tribord, on peut associer la lettre A de bâbord au A de gauche et la lettre I de tribord au I contenu dans droite. Le verbe mourir ne s’écrit qu’avec un seul R car on ne meurt qu’une fois et nourrir s’écrit avec deux R car on se nourrit plusieurs fois, etc.

Pour les mémoires dites “visuelles”, l’association de schémas, dessins ou plans à une série d’informations peuvent aider à les mémoriser. Par exemple, pour vous souvenir de votre liste de courses, servez-vous d’acronymes. Si vous n’avez besoin que de beurre, laitue, pain, olives et margarine, gardez uniquement la première lettre de chaque mot et créez le mot : « PLOMB » : Pain, Laitue, Olives, Margarine, Beurre.

L’utilisation de son environnement peut aussi être un bon moyen mnémotechnique. Par exemple, déplacez un objet en lien avec ce que vous devez faire et mettez-le en évidence pour vous en souvenir. Ainsi, pour penser à prendre un médicament le matin, posez la boîte près du bol que vous aurez préparé la veille.

Enfin, dire à voix haute les choses dont on souhaite se souvenir peut s’avérer très efficace. Par exemple, pour se souvenir d’avoir fait quelque chose, exprimez-le à voix haute juste après l’avoir fait. Vous graverez ainsi ce souvenir dans votre tête. Cela fonctionne aussi avec les prénoms, une adresse ou une heure de rendez-vous.


S’organiser au quotidien

Même si toutes les méthodes mnémotechniques aident à la mémorisation, sachez que la mémoire a ses limites. L’accumulation des expériences vécues dans une journée peut altérer notre capacité à mémoriser des informations, et l’absorption d’informations en masse peut aussi nuire à notre concentration. Rien de tel alors que d’organiser des gestes et pratiques pour libérer et alléger notre mémoire du poids de petites choses de la vie quotidienne. Par exemple, plutôt que de vous creuser la tête à savoir où vous avez posé vos clés ou vos lunettes de soleil, gardez-les au même endroit tout le temps. Pour vous souvenir de vos rendez-vous, ou même des dates d’anniversaire de vos amis, écrivez-les sur un calendrier ou créez-vous des alertes sur votre téléphone portable. Conservez vos numéros de téléphone et adresses dans un carnet ou enregistrez-les sur votre ordinateur ou votre téléphone portable. L’utilisation de pense-bêtes et aide-mémoire est également salutaire pour la mémoire. En plaçant des post-its à des endroits dits de “passage”, comme sur la porte d’entrée, vous évitez d’oublier de faire telle ou telle chose.

S’organiser au quotidien évite de perdre du temps et de l’énergie mentale quand celle-ci pourrait être mise à profit ailleurs. Même si entretenir sa mémoire au quotidien est indispensable, il faut savoir ménager son cerveau à chaque fois que cela est possible, de façon à pouvoir le préserver longtemps.


Attention cependant : si vous constatez des troubles de la mémoire récurrents, qui vous pénalisent au quotidien, parlez-en à votre médecin traitant.



sources : sante-medecine.journaldesfemmes.com/ - www.psychologies.com/ - jeretiens.net

article écrit le 13/07/2017

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

Le code postal est incorrect, merci de le saisir à nouveau

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...