Questions? Commentaires? Enceinte, qu’ai-je le droit de manger SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

Enceinte, qu’ai-je le droit de manger ?

le 21 décembre 2015

Les fêtes arrivent à grands pas. Les nombreux repas de famille s’enchaînent et si vous êtes enceinte, il n’est pas toujours facile de savoir quels aliments sont autorisés ou non. Afin de passer des fêtes de fin d’année sereines Smatis se penche sur la question et dresse la liste des aliments à adopter ou à bannir.

Je bois quoi ?


Évidemment, l’alcool est à proscrire puisqu’elle peut nuire au développement de l’enfant. En revanche, pourquoi ne pas tester le vin sans alcool !  Par ailleurs, vous pouvez aussi vous rabattre sur les jus de fruits ou les eaux pétillantes. Attention tout de même aux boissons sucrées qui peuvent rapidement faire grimper le compteur des calories.  


Les fruits de mer, j’ai le droit ?


Pas de problème pour consommer des fruits de mer cuits comme les crevettes, les bulots, le crabe ou le homard. En revanche, les crustacés ou mollusques crus sont à bannir de votre assiette. Ils sont susceptibles d’être porteur de bactéries dangereuses pour vous et l’enfant que vous portez.  Exit, les huîtres, les carpaccios de saumon ou de saint Jacques. Les poissons fumés et le tarama sont également à proscrire.


Et le foie gras ?


Le foie gras est à éviter lorsqu’il est fait maison ou acheté à la coupe, car il n’est souvent pas assez cuit. Toutefois, il est possible d’en manger lorsqu’il est stérilisé en bocal ou en conserve. Attention, une fois ouvert, il faudra le consommer rapidement.


La volaille, sans souci


Les viandes blanches peuvent être consommées sans aucun problème puisqu’elles se mangent bien cuites. Pas de souci également pour les farces ou les poissons grillés (sauf les poissons chargés en mercure tels que l’espadon, le requin, le thon). La règle d’or est d’éviter les plats et les sauces trop riches pour s’assurer d’une bonne digestion.


Le fromage, d’accord mais certains seulement


Vous adorez le fromage ? Pas de problème. Vous pourrez manger les fromages pasteurisés à pâte dure tels que le comté, l’emmental, le gruyère ou le gouda. Les fromages frais, à tartiner et la feta pourront être consommés sous réserve qu’ils soient pasteurisés. Il faut surtout évincer les fromages à pâte persillée (gorgonzola, bleu, roquefort) et à croûte fleurie (brie, coulommiers ou certains chèvres) ou non pasteurisés pour éviter la contamination de certaines bactéries plus présentes sur ce type de fromage.  


Je ne fais pas l’impasse sur le dessert


Buches glacées ou pâtissières, tartes ou gâteaux, faites vous plaisir ! Seuls les desserts à base d’oeufs crus sont interdits. Il faudra néanmoins faire attentions aux quantités, car en cas de grossesse le sucre est tout de même à éviter. Mais pour noël, une petite exception peut-être tolérée…


L’astuce pour être sûre de soi


En cas de doute, ce site internet permet de vérifier le risque d’un aliment. Une déclinaison est également disponible sur smartphones et tablettes.  http://www.alimentation-grossesse.com

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

Le code postal est incorrect, merci de le saisir à nouveau

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...