Questions? Commentaires? Et si vous évitiez de tomber malade cet été ! SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

tomber malade en été - coup de froit - maladie des loisirs - coup de chaud - insolation - rhume d'été

Et si vous évitiez de tomber malade cet été !

le 27 juin 2016
L’été est une saison au cours de laquelle notre organisme fonctionne à un rythme différent. Avec la chaleur, nos défenses immunitaires sont moins actives et il n’est pas rare de tomber malade à cette période. Mais de quoi souffre-t-on en été ? Éclaircissement avec Smatis.

Attention au soleil

Apport en vitamine D, amélioration de l’humeur…, le soleil a de nombreuses vertus sur la santé mais il peut aussi lui être redoutable. Les nourrissons et les personnes âgées sont par exemple très sensibles aux coups de chaleur ou insolations. Des gestes simples peuvent les soulager mais dans des cas particulièrement graves, une hospitalisation peut s’avérer nécessaire. Les coups de soleil sont aussi très néfastes, surtout pour la régénération de la peau. Répétés, ils constituent un véritable risque de développer un cancer de la peau. A cause des rayons UV, le vieillissement cutané est prématuré. La peau perd de sa souplesse, s'assèche, les rides apparaissent et se creusent. Attention aussi aux médicaments et aux produits cosmétiques photosensibilisants ! Une réaction allergique disproportionnée peut apparaître en cas d’exposition au soleil (et/ou de réverbération prolongée) et votre peau risque d’en garder quelques séquelles. Enfin, les effets des rayons du soleil peuvent avoir des conséquences irrémédiables sur la santé visuelle. Méfiez-vous.


Attention aux coups de froid

En été, la climatisation est un bon moyen pour se rafraîchir en cas de forte chaleur. Mais attention au choc thermique ! Un écart important de température peut nuire à votre santé. En effet, vous pouvez tomber malade, ou contracter des infections respiratoires, à cause de la climatisation. Rhumes, irritations du pharynx, ou encore légionellose, ne sont pas rares à cette saison. Les courants d’air (fenêtre ouverte en voiture, ventilateur mal orienté...) sont aussi responsables de nombreux maux de gorge. Un air trop sec, des coups de vent, peuvent également causer des irritations de la gorge chez certaines personnes. Picotements, sensation de brûlure, difficulté à avaler, à parler ou même à respirer, sont des symptômes à ne pas négliger pour ne pas passer à côté d’un traitement qui pourrait se compliquer s’il n’était pas pris à temps.


Attention aux bouleversements de l’organisme

Ralentissement de l’activité, congés annuels… L’été est une période où notre corps se décontracte, se relâche. Moins stressé, l’organisme devient alors plus vulnérable aux infections. Poussée d’herpès, cystite, mal de dos, tendinite, déchirure musculaire… sont autant de problèmes de santé qui peuvent survenir en période estivale. Le repos devient alors nécessaire mais, que l’on soit au travail ou en vacances, pas facile de coordonner les deux. La mer et la montagne sont des destinations très appréciées pendant l’été, qui ne sont pourtant pas sans risque pour notre organisme. A la mer, celui-ci doit par exemple faire face au changement de climat, à l’exposition prolongée au soleil, à l’air marin. On souffre souvent alors d’une plus grande fatigabilité, une nervosité ou même de difficultés d’endormissement. A la montagne, le corps doit s’acclimater au changement d’altitude, au manque d’oxygène, au rayonnement UV plus agressif. Maux de tête, nausées, insomnies, ne sont pas rares. Mieux vaut préparer son corps et son organisme à ces bouleversements.




sources : www.e-sante.fr - www.lexpress.fr

article écrit le 21/06/2016

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

Le code postal est incorrect, merci de le saisir à nouveau

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...