Questions? Commentaires? La positive attitude, c’est quoi ? SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

positive attitude-pensée positive-attitude positive-joie de vivre-gratitude-voir la vie du bon coté-autodérision-personnes positives-énergie positive

La positive attitude, c’est quoi ?

le 27 mars 2017
Nous avons parfois du mal à afficher notre joie de vivre pour différentes raisons. Pourtant, des solutions existent pour rester positif. SMATIS vous livre des astuces pour adopter la “positive attitude” (ou pensée positive) au quotidien.

Exprimer de la gratitude (envers les autres et envers soi-même)

Montrer de la gratitude envers quelqu’un et envers soi-même sont deux principes fondamentaux de la pensée positive. Remercier une personne pour ce qu’elle nous apporte (ou nous a apporté) montre l’estime et le respect que l’on a envers elle. Être reconnaissant de ce que l’on a à l’instant T - et non pas ce que l’on voudrait - permet une prise de conscience individuelle et favorise l’estime de soi. Des recherches en psychologie ont d’ailleurs démontré que la gratitude améliorerait le bien-être émotionnel. Les personnes reconnaissantes seraient plus heureuses, pardonneraient plus facilement, auraient une meilleure qualité de sommeil et seraient moins déprimées que les autres. Quoi qu’il en soit, la gratitude a un cercle vertueux : plus nous exprimons de la gratitude envers les autres, plus ils nous apprécient, donc plus ils sont aimables, donc plus nous avons de raisons de leur être reconnaissants, etc. Prêt(e) à essayer ?


Voir les choses du bon côté

Face à des situations ou évènements difficiles, certains d’entre nous se plaignent, ont des regrets, ne voient que les mauvais côtés et les ressassent à longueur de journée. Pourtant, voir le verre à moitié plein plutôt que de le voir à moitié vide est une façon d’adopter la “positive attitude”. A chaque problème, il y a une solution, il suffit de voir le bon côté des choses. En changeant de point de vue, nous supprimons toute pensée négative et cessons de voir uniquement ce qui ne va pas. Il faut savoir découvrir et apprécier ce qui fonctionne. C’est ainsi que nous apprenons de nos erreurs et que nous avançons. Voir les choses du bon côté c’est penser à ce que l’on peut faire plutôt qu’à ce que l’on ne peut pas faire, c’est prendre l’habitude de penser en terme de possibilité plutôt qu’en terme de restriction, de manque, etc. Il ne s’agit pas de refuser de voir la réalité mais plutôt de choisir de la voir différemment.


Pratiquer l’autodérision

Rire de soi-même (de façon bienveillante et authentique) est extrêmement bénéfique pour le corps et l'esprit, et s’inscrit totalement dans la “positive attitude”. Rire d’une erreur, d’une maladresse, de nos défauts, de nos petites manies, ou d’une situation cocasse permet de se ré-approprier ces instants, de prendre de la hauteur et de dédramatiser le malaise vécu. Par exemple, celui qui rit de lui-même sait combien il est râleur, peureux, ou arrogant. Quels que soient ses défauts, il ne les dénie pas, au contraire, il en a pleinement conscience. En rire lui permet de mettre ses complexes de côté et de se détacher de son ego, de son image. Il laisse tomber certaines normes psychologiques rigides qui le paralysaient (les “il faut que” ou “il ne faut pas que”) et peut ainsi se libérer de la pression qu’il se mettait tout seul, tous les jours, tout le temps. Rire de soi est libérateur et permet de mieux-vivre.


S’entourer de personnes positives

Certaines personnes de notre entourage (qu’il soit professionnel, amical ou familial) sont souriantes, spontanées, optimistes, et nous font rire. Nous apprécions leur présence, et les voir nous donne un regain d’énergie. Ces personnes, avec lesquelles nous aimons passer du temps, influent sur notre humeur et notre attitude. En effet, à leur contact, nous nous approprions leur enthousiasme, sans nous en rendre compte, et nous ressentons de la joie. Ainsi, plus on passe de temps avec des personnes positives, et plus on le devient. Choisir la qualité de ses relations, plutôt que la quantité, est une étape incontournable pour accéder à la “positive attitude”. Fuyez les personnes aigries, négatives ou les rabat-joies. Elles vous mettent mal à l’aise et les fréquenter vous épuise moralement et psychologiquement.



sources : www.marieclaire.fr - www.acser.org - www.psychologies.com

article écrit le 21/03/2017


CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

Le code postal est incorrect, merci de le saisir à nouveau

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...