Questions? Commentaires? Lunettes et lentilles : nouvelle réglementation SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

lunettes - lentilles de contact - prescriptions médicales - porter des lunettes - porter des lentilles - renouveler ses lunettes - renouveler ses lentilles de contact - ophtalmologue - loi lunettes - loi lentilles

Lunettes et lentilles : nouvelle réglementation

le 30 janvier 2017
Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de prendre rendez-vous chez un ophtalmologue pour prétendre à un renouvellement de lunettes ou de lentilles de contact. Un nouveau décret, paru fin 2016, prolonge la durée de validité des prescriptions médicales et octroie de nouvelles prérogatives aux opticiens.

Ce qui a changé pour les prescriptions de verres correcteurs

La durée de validité des prescriptions de lunettes a été prolongée. Initialement de 3 ans, le délai de validité est dorénavant porté à 5 ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans. Pour les porteurs de lunettes âgés de plus de 42 ans, la réglementation ne change rien puisque la validité de l’ordonnance reste de 3 ans. Quant aux jeunes âgés de moins de 16 ans, ils doivent continuer à prendre rendez-vous chaque année chez l’ophtalmologue pour renouveler leur ordonnance. Ces deux dernières exceptions s’expliquent par le fait que la vue des moins de 16 ans, et celle des plus de 42 ans, évolue plus rapidement.


Bon à savoir :

Si vous êtes myope, hypermétrope ou astigmate, et que vous perdez ou cassez vos lunettes, vous pouvez vous rendre directement chez un opticien, sans passer par la case ophtalmo. En effet, grâce à la nouvelle réglementation, celui-ci peut désormais vous délivrer des lunettes de remplacement sans ordonnance. Mais attention, ce service reste exceptionnel.


Ce qui a changé pour les prescriptions de lentilles de contact correctrices

Un opticien peut dorénavant adapter les corrections optiques des prescriptions de lentilles de contact et également en renouveler la délivrance (sauf avis contraire de l’ophtalmologiste mentionné sur l’ordonnance). Pour cela, l’opticien s’assurera que la dernière prescription médicale de lentilles date :

  • de moins d’1 an pour les patients de moins de 16 ans,

  • et de moins de 3 ans pour les porteurs de lentilles âgés de plus 16 ans.

Puis il procédera à un examen de la réfraction à l’aide d’une machine, en projetant des lettres sur un écran situé à 5 mètres. En fonction des résultats, l’opticien pourra être amené à adapter les corrections de vos lentilles. Dans ce cas, il reportera sur l’ordonnance l’adaptation réalisée afin d’en assurer la traçabilité et en informera l’ophtalmologiste en toute confidentialité.



! -> Cette nouvelle réglementation s’applique aux prescriptions médicales établies après le 17 octobre 2016.



En savoir plus sur le décret relatif aux conditions de délivrance de verres correcteurs ou de lentilles de contact oculaire correctrices.




sources : www.opticien-presse.fr/ - www.guide-vue.fr - www.ameli.fr

article écrit le 17/01/2017

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

Le code postal est incorrect, merci de le saisir à nouveau

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...