Questions? Commentaires? Kinésithérapeute : quand et pourquoi en consulter un ? SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

Séance chez un kinésithérapeute

Kinésithérapeute : quand et pourquoi en consulter un ?

le 26 juin 2019

Le masseur-kinésithérapeute est un professionnel du paramédical, spécialisé dans la rééducation fonctionnelle. Il aide à la réhabilitation des personnes avec des troubles moteurs ou respiratoires et joue également un rôle important dans les domaines du sport et du bien-être. Certains spécialistes se sont orientés vers le traitement de maux particuliers comme dans le sport, la pédiatrie, les problèmes respiratoires ou la gériatrie. On peut retrouver un kiné en cabinet libéral, dans un établissement thermal, un hôpital ou dans un centre de rééducation.

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

C’est une spécialité paramédicale qui a pour but la rééducation, la mobilité, l’endurance et le renforcement musculaire des patients grâce à des actes manuels ou d'instruments (ultrasons, cryothérapie, vibrations...). Cette pratique concerne à la fois les articulations et la respiration. Elle est utilisée pour contrer les effets d’un traumatisme ou d’une opération, mais aussi en prévention de possibles blessures. Le kinésithérapeute va également avoir un rôle de conseil sur les postures et les bonnes pratiques pour se déplacer et porter des charges.

Le vieillissement de la population ainsi que la prise de conscience de la nécessité de faire de l’exercice physique à tout âge amène de plus en plus de personnes à se tourner vers la kinésithérapie.


La kinésithérapie peut être :

  • Active, grâce à des exercices de musculation ou de gymnastique pour faciliter la rééducation d’une articulation par exemple. La kinésithérapie active permet d’utiliser des appareils de gymnastique, des systèmes de suspension, et même une piscine. Cela peut aussi servir à l’amélioration de l’équilibre et de la posture suite à une blessure comme une entorse.
  • Passive, grâce à des massages, des étirements, ou de la mobilisation, afin de redonner de l’élasticité aux muscles ou optimiser la mobilité articulaire. La kinésithérapie passive peut aussi être utilisée pour limiter la raideur ou une déformation due à certaines maladies neurologiques.


Le spécialiste adapte donc ses traitements et ses techniques aux besoins de ses patients afin de stimuler et mobiliser les zones altérées ou de rééduquer certaines parties du corps. Pour cela, il définit le ou les moyens spécifiques nécessaires pour traiter au mieux ses patients : relaxation, balnéothérapie, massages, courant électrique, contentions, cryothérapie, etc.

 

Le kiné doit également prendre en compte les antécédents et les caractéristiques physiques de ses patients. En effet, le traitement et l’intensité des séances ne seront pas les mêmes pour un sportif de haut niveau et une personne de plus de 60 ans qui mettra plus de temps à récupérer.

 

Enfin, une séance de kinésithérapie peut permettre d’aider les personnes souffrant de maladies pulmonaires en améliorant leur capacité respiratoire. Le kinésithérapeute va apprendre au patient comment tousser et comment mieux respirer grâce à divers exercices afin d’éliminer au maximum les sécrétions. Pour finir, il pourra faire des pressions sur la cage thoracique de ses patients afin de leur désencombrer les bronches.

 

Quand consulter un kinésithérapeute ?

Tout d’abord, il faut savoir que pour avoir aux soins d’un kinésithérapeute, il faut avoir au préalable une prescription médicale. Cela peut être un chirurgien ou votre médecin traitant qui vous orientera vers ce professionnel de santé adapté à votre situation. 


Vous pourrez avoir besoin de consulter un kinésithérapeute pour votre rééducation suite à une entorse, une fracture, un AVC (accident vasculaire cérébral) ou après tous les troubles moteurs et neurologiques. Les soins du spécialiste permettent de se remettre des suites d’une scoliose, d’une lombalgie, de rhumatismes et d’arthrose.

Les femmes qui viennent juste d’accoucher peuvent faire appel à des soins pour faciliter leur rééducation périnéale. Le kinésithérapeute peut aussi intervenir pour les problèmes de respiration, que ce soit chez les adultes comme chez les bébés. 

Enfin, ils peuvent jouer un rôle important dans l’amélioration des troubles de l’équilibre et du mouvement.


De nombreux masseurs-kinésithérapeutes ont aussi une double compétence d’ostéopathe. Discipline qui permet d’agir sur les différents troubles fonctionnels. Pour rappel, il est recommandé de s’adresser à un ostéopathe diplômé.


Les contre-indications à la kinésithérapie sont :

  • Si vous souffrez d’un cancer. En effet, les massages peuvent disperser les cellules cancéreuses.
  • Si vous avez une fragilité osseuse ou ligamentaire, car cela peut empirer votre état.
  • Si vous souffrez d’un pneumothorax ou que vous êtes équipés d’un stimulateur cardiaque, évitez la kinésithérapie respiratoire.


Choix et tarif d’un kiné ?

Votre médecin traitant peut vous conseiller un confrère kinésithérapeute, notamment s’il est spécialisé dans votre pathologie. Dans tous les cas, et comme pour les autres spécialistes de la santé, il est conseillé d’être suivi par le même spécialiste. Cela lui permettra de suivre votre évolution et adapter les soins à vos besoins.


En moyenne, le tarif d'une séance de kiné se situe aux alentours de 16 € pour 30 min de soins. Dans le cas où vous avez eu une prescription médicale, la Sécurité sociale vous rembourse la séance à hauteur de 60 %. Attention, cela ne prend pas en compte les possibles dépassements d’honoraires. Vous aurez donc un reste à charge sauf si vous bénéficiez d’une mutuelle santé.

Pensez à contacter votre organisme de complémentaire santé ou à bien vérifier votre contrat pour savoir si votre reste à charge sera remboursé ou non. 




Sources : sante.lefigaro.fr / topsante.com / passeportsante.net

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...