fbpx

La mutuelle qui réveille l'assurance !

Avis Mutuelle Smatis sur ekomi.fr
guide mutuelle santé
Accueil » Guide mutuelle santé » Les comparateurs d’assurance santé

Les comparateurs d’assurance santé

Les comparateurs d’assurance ont vu le jour grâce à internet. Le premier comparateur a été lancé par Assurland, en 2000 pour les assurances auto, puis les mutuelles santé, et enfin, tous les produits d’assurance. Il faudra attendre 2010 pour voir les concurrents apparaître, avec LeLynx.fr, créé par les anglais de Confused.com et AssurMieux, qui deviendra en 2012 Lesfurets.com, créé par BGL.
Aujourd’hui les comparateurs sont des outils performants permettant de se faire rapidement une idée des tarifs de plusieurs concurrents sur une assurance quelle que soit sa branche.

A quoi sert un comparateur d’assurance ?

Tout dépend de quel côté on se place ! Le comparateur est utilisé par des internautes, particuliers ou entreprises, et par des Assurances ou des Mutuelles.

Côté internautes, on vient chercher de l’information, des tarifs, de la concurrence. En effet, le comparateur est capable de donner plusieurs tarifs pour une demande parfois très exigeante du client. Il sera capable de prendre en compte le niveau de couverture souhaité par le futur assuré, la composition de sa famille, le nombre de salariés de l’entreprise ou le budget maximal.

Côté Assurances et Mutuelles, le but est d’être visible et plus performant que les autres concurrents. Les entreprises peuvent proposer plusieurs contrats, plusieurs tarifs, pour attirer l’assuré chez elles. Cela leur impose d’être compétitives pour arriver en tête de liste des résultats du comparateurs.

Le troisième côté est celui du comparateur, en effet, le service n’est pas gratuit ! Le comparateur se rémunère en facturant aux assureurs la mise en relation avec les internautes. Pour lui aussi, la concurrence est rude ! Attirer des mutuelles et des assureurs sur son site lui permet d’avoir une offre plus large à proposer aux internautes, mais cela nécessite d’avoir un meilleur tarif ou une plus grande notoriété que ses concurrents.

Comment bien utiliser les comparateurs d’assurance ?

L’avantage des comparateurs d’assurance, c’est qu’ils proposent de nombreux tarifs de différentes compagnies. Il faut bien compléter les champs demandés pour avoir un tarif adapté : les renseignements de type composition de la famille ou caisse de Régime Obligatoire sont essentiels, ainsi que les besoins, le plus précisément possible. Vous obtenez alors un tarif qui compare pour chaque Mutuelle ou Assurance, le même type de contrat, vous évitant d’aller glaner ces informations sur chaque site.
De plus, les contrats d’assurance ne sont pas les plus faciles à déchiffrer et les comparateurs trouvent donc toute leur utilité pour faire un premier tri parmi les très nombreuses compagnies proposant des contrats de toutes sortes. C’est donc un réel gain de temps.

Comment apparaître sur un comparateur ?

Pour les compagnies d’assurance, c’est plus complexe. Les comparateurs sont aujourd’hui nombreux, il convient de bien choisir. Être noyé parmi un trop grand nombre de tarifs sur un comparateur très populaire n’est peut-être pas une bonne option, mais apparaître en premier sur un comparateur que personne ne consulte non plus ! Il faut, bien entendu, prendre en compte le prix ; les comparateurs peuvent coûter très cher à une entreprise, qui doit en plus baisser ses tarifs au niveau de ses concurrents pour être présente sur les résultats, le calcul est loin d’être simple.
Pour complexifier encore la chose, les comparateurs ne se rémunèrent pas tous de la même façon. Certains font payer toute mise en relation avec les futurs assurés, tandis que d’autres ne font payer que les contrats souscrits.
Néanmoins, les comparateurs sont aujourd’hui incontournables, que ce soit pour les assureurs ou pour les internautes.

Vous souhaitez bénéficier d'une couverture complète et adaptée à vos besoins ? 

Avantages et inconvénients des comparateurs d’assurance

Outre le fait que la présence sur un comparateur engendre une guerre des tarifs, et donc une possible baisse de qualité des prestations proposées, l’internaute doit être vigilant sur plusieurs points.

En effet, les tarifs étant extrêmement bas, les assureurs doivent forcément se rattraper sur les prestations pour s’y retrouver. Et les informations données par un comparateurs sont loin d’être exhaustives. Souvent, bien contents du tarifs qu’ils ont obtenu grâce au comparateur, les internautes souscrivent sans avoir étudié leur contrat, trop confiants. Or, lorsque survient un sinistre, on s’aperçoit que l’on a pas souscrit à tel ou tel service, et on se retrouve avec un reste à charge conséquent.

De plus, comment être sûr de l’impartialité du comparateur ? Les mutuelles et assurances n’y sont pas toutes représentées. Le coût d’une campagne sur un comparateur d’assurance est très élevé, et certains assureurs choisissent de s’en passer afin de ne pas dégrader la qualité de leurs prestations. Par ailleurs, certains comparateurs appartiennent à des groupements d’assureurs ou de mutuelle ; par exemple, Assurland appartient au groupe Covea, composé des mutuelles MAAF, MMA et GMF. De quoi donner des doutes aux internautes.

Dans le but d’aider les internautes à y voir plus clair, en 2013, la sénatrice Catherine Procaccia dépose un amendement concernant le Code des Assurances : “Préalablement à toute souscription, les comparateurs d’assurance en ligne doivent fournir les informations relatives à leur identité, à leur immatriculation, ainsi qu’à l’existence de liens financiers avec les entreprises d’assurance présentées dans des conditions permettant au consommateur d’en prendre connaissance clairement”.

En résumé, si les comparateurs sont une solution rapide et facile, il convient de faire bien attention au moment de la souscription. Lire son contrat et lister toutes les prestations, s’assurer que tous les besoins souhaités sont bien présents est un minimum. Il faut également être vigilant sur les “pièges” que le comparateur ne va pas forcément révéler : combien de temps le tarif est-il valable (est-ce une promotion ?), y a-t-il un délai de carence pour tout ou partie des prestations ? Ces informations ne sont pas toujours mises en évidence, il faut donc bien penser aux “petites lignes” du contrat avant de s’engager. Enfin, garder à l’esprit le droit à rétractation (le délai varie en fonction du type d’assurance), même après souscription, vous pouvez changer d’avis.

Comment comparer sa mutuelle santé ?

Ce service totalement gratuit pour le futur assuré propose de comparer les différents contrats des mutuelles santé adhérentes au comparateur en prenant en compte certaines informations indispensables. La plupart du temps, la demande de devis est anonyme, et les coordonnées ne sont demandées que pour transmettre le devis par mail, par courrier, ou pour donner un complément d’informations par téléphone. Si l’assuré le souhaite, il peut d’ailleurs faire son devis avec un conseiller au téléphone.

L’assuré devra en revanche fournir des renseignements précis sur sa caisse de Sécurité Sociale, son lieu de vie, la composition de sa famille, son budget et ses besoins en matière de prestations santé. En effet, de ces paramètres dépend le tarif et le montant des remboursements. Le questionnaire est simple à remplir et propose des aides pour ne pas se tromper : pour les prestations par exemple, le comparateur voudra savoir si les besoins sont élevés ou faibles en optique, dentaire, hospitalisation, soins courants ou en audiologie. Cela permet de faire un tri efficace et de ne proposer que des tarifs adaptés à la situation de chaque assuré.

Pour les contrats plus étoffés, le comparateur peut aussi proposer des services complémentaires comme la prise en charge des médecines douces ou des médicaments non remboursés. L’assuré obtient donc en un formulaire la comparaison de plusieurs mutuelles sur ses propres critères.
Utiliser un comparateur permet également de savoir si son contrat actuel est toujours compétitif. Les tarifs sont-ils au-dessus du marché ? Les prestations proposées sont-elles suffisamment nombreuses, en manque-t-il ? En un clin d’œil, le comparateur est capable d’apporter ce types d’informations. L’assuré peut ainsi renégocier son contrat actuel ou en changer, et là aussi la démarche est simplifiée. S’il souscrit à une nouvelle mutuelle, le comparateur se charge des démarches de souscription, et de résiliation de l’ancien contrat avec l’aide du nouvel assureur.

NOUVEAU

Service Résiliation
100% GRATUIT

Adoptez notre service résiliation
100% gratuit
Et dites BYE-BYE à votre ancien assureur !
Pop-up-attente
loading