Questions? Commentaires? Vacances à l’étranger : avez-vous pensé à tout ? SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

vacances - penser à tout - check list - carte europeenne assurance maladie - vaccination - mesures hygiene à l'étranger - trousse à pharmacie de voyage

Vacances à l’étranger : avez-vous pensé à tout ?

le 30 mai 2016
L’été approche et les vacances aussi. Pour ceux qui partent à l’étranger, peut-être avez vous déjà organisé votre séjour. Mais avez-vous pensé à tout, et notamment à votre santé ? Smatis dresse la check-list des points à vérifier avant de partir pour passer des vacances sereines à l’étranger.

Vérifier sa vaccination

Voyager dans certains pays nécessitent d’être à jour dans sa vaccination avant de s’y rendre. C’est le cas pour les séjours en Afrique et en Amérique du Sud où la vaccination est obligatoire contre la fièvre jaune. En fait, la vaccination varie en fonction de la situation sanitaire du pays visité, des conditions et de la durée du séjour, de votre âge et aussi de vos vaccinations antérieures. Par précaution, mieux vaut prévoir de faire le point sur ses vaccinations un à deux mois avant la date de départ. Ce serait dommage de ne pas pouvoir partir pour un oubli de vaccin !

Consultez le site de l’Institut Pasteur sur les vaccinations recommandées par pays.


Avoir sa carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

Pour un voyage en Europe, dans un État de l'Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) ou en Suisse, assurez vous d’être en possession de votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Elle vous permet d'attester de vos droits à l'assurance maladie et de bénéficier d'une prise en charge sur place en cas de besoin de soins médicaux pendant votre séjour. Vous n'aurez pas à faire l'avance des frais, ou si vous devez le faire, vous serez remboursé sur place par l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de séjour. Demandez donc votre CEAM à votre caisse d'Assurance Maladie, et ce, au moins 15 jours avant votre départ.

Attention : la CEAM est individuelle et nominative. Chaque membre de votre famille doit avoir la sienne, y compris les enfants de moins de 16 ans.


Quelques règles de prévention à connaître

Pour vous protéger des piqûres ou morsures de moustiques, tiques, puces, punaises, mouches : portez des vêtements longs, imprégnés d’insecticide. Appliquez vous un produit répulsif sur les parties découvertes du corps. Ne marchez pas pieds nus sur les plages et ne vous allongez pas à même le sable. Dormez sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide.

Pour vous protéger des morsures de serpents, araignées, scorpions, fourmis ou du contact avec des animaux marins (méduses, poissons, coquillages..) : portez des chaussures montantes fermées et des pantalons longs. Frappez le sol avec un bâton ou faites du bruit en marchant. Secouez vos vêtements, vos chaussures, votre sac à dos, sac de couchage et vos draps avant usage. Ne marchez jamais pieds nus. Ne touchez pas les animaux terrestres ou marins.

Pour vous protéger des morsures de chiens et autres mammifères : mieux vaut rester vigilant et ne pas approcher les animaux en général, qu’ils soient familiers, dociles, jeunes, ou même morts. Ne les caressez surtout pas. La vigilance sera accrue avec les enfants.


Quelques mesures d’hygiène à respecter

Lavez vous souvent les mains avec du savon et plus particulièrement avant les repas, avant toute manipulation d’aliments ou encore après un passage aux toilettes.

Buvez uniquement de l’eau en bouteille capsulée (bouteille ouverte devant soi) ou rendue potable (filtre portatif, produit désinfectant, 5 minutes après ébullition). Si vous le pouvez, pelez les fruits. Faites bouillir le lait ou buvez du lait pasteurisé.

Évitez de manger des crudités ou aliments cuits consommés froids, même conservés au réfrigérateur. Abstenez vous aussi de manger des coquillages et des poissons de mer (surtout dans certaines régions), les plats réchauffés, les glaçons et les glaces.

Portez des chaussures fermées et impérméables sur les sols boueux ou humides et évitez de vous baigner dans les eaux douces.


Prévoir une trousse à pharmacie

La trousse à pharmacie de voyage type n’existe pas. Sa composition varie en fonction de la destination du séjour. Toutefois, elle peut contenir au minimum :

  • un répulsif contre les moustiques,

  • un médicament contre la douleur et la fièvre (privilégiez le paracétamol car il résiste mieux à la chaleur que l’aspirine),

  • un antidiarrhéique,

  • un médicament contre le mal des transports,

  • un thermomètre incassable,

  • de la crème pour soigner les brûlures,

  • un désinfectant cutané,

  • un collyre (ou gouttes ophtalmiques) en conditionnement monodose,

  • des pansements stériles et des strips adhésifs qui permettent la cicatrisation des petites plaies peu profondes,

  • des épingles de sûreté,

  • un produit pour désinfecter l’eau de boisson,

  • une crème solaire,

  • des préservatifs.

Sans oublier la trousse à pharmacie de voyage de l’enfant (si un enfant vous accompagne), pour lequel des médicaments spécifiques sont nécessaires : comprimés pour stériliser les biberons (stérilisation à froid), sachets de réhydratation, médicament contre la douleur et la fièvre adapté à l’âge de l’enfant, etc.

Attention : les médicaments doivent être conditionnés dans leur emballage et non en vrac.

Pour optimiser la composition de votre trousse à pharmacie, demandez conseil à votre médecin avant de partir. Il pourra vous prescrire un antipaludique (à usage préventif) si besoin.




sources : http://www.pasteur.fr - http://www.ameli.fr

article écrit le 23/05/2016

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

Le code postal est incorrect, merci de le saisir à nouveau

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...