Questions? Commentaires? Les risques de l’été, les connaître pour mieux se prémunir SMATIS
En activant les services, vos données seront transmises à des tiers.

Activer en permanence et accepter la transmission de données :

Une famille en vacances à la plage

Les risques de l’été, les connaître pour mieux se prémunir

le 13 août 2019

Barbecue, piscine, fortes chaleurs, coups de soleil... avec les beaux jours, les plaisirs de l’été sont là... Mais, pour éviter que la période des vacances ne vire au drame, quelques précautions s’imposent…

Barbecue : de l’art de l’allumage à la cuisson

Principal risque : les brûlures... Lors de la préparation de votre barbecue, préférez utiliser des allume-feu, spécialement conçus à cet effet. Petits cubes ou bâtonnets, il est nécessaire de les allumer une fois placés dans le foyer et non entre les mains. Il est aussi préférable d’utiliser un allume gaz ou de grandes allumettes et de bannir les produits comme l’alcool à brûler dont la vapeur inflammable peut créer des explosions importantes, même à distance.


Pour des raisons de sécurité, il est également nécessaire de placer le barbecue sur un sol plat, loin des arbres et à l’abri du vent. Il est aussi vivement recommandé d’avoir à portée de main, eau ou sable, en cas de problèmes éventuels : départ de feu ou autres. N’oubliez pas non plus d’éloigner les enfants avant, pendant et même après la cuisson car les braises restent chaudes très longtemps.


S’agissant de la cuisson proprement dite, il est vivement conseillé d’éviter de carboniser les aliments, car cela peut être cancérigène, et de privilégier une cuisson lente en éloignant suffisamment les aliments des braises (10 cm environ). Pour être complet, on vous suggèrera enfin de ne pas trop abuser de ce mode de cuisson : en été, deux barbecues par semaine suffiront.


Baignade : attention aux enfants !

A la mer comme à la piscine, il est indispensable de rester auprès des enfants lorsque ces derniers jouent au bord de l’eau. A la plage, il convient de choisir des zones de baignade surveillées et de s’informer sur les conditions de baignade. Pour vous y aider, trois types de drapeaux existent : le vert vous indique que la baignade est autorisée, la couleur orange que la baignade devient dangereuse mais reste autorisée et le rouge l’interdiction formelle de toute baignade. Sur le plan physique, adultes comme enfants ne devront pas non plus surestimer leur état de forme du jour ni leur niveau de natation. Enfin, la loi du 3 janvier 2003, relative à la sécurité des piscines privées, oblige les propriétaires à les équiper d’un système de sécurité : bâche, rideau, alarme... Mais, encore faudra-t-il bien veiller à les mettre en action, et à ce que ces systèmes fonctionnent correctement avant la période estivale.


Gare aux coups de soleil !

Outre la baignade, l’exposition au soleil est l’un des grands dangers des vacances d’été. Chacun devra donc utiliser une crème solaire adaptée à son type de peau afin d’éviter les complications à long terme. Pour cela, demandez conseil à votre pharmacien. Il est par ailleurs vivement conseillé de renouveler l’application après chaque baignade avec un soin tout particulier à apporter à la peau des bébés. En cas de fortes expositions, les tee-shirts ne seront jamais de trop ! Attention également à la tête. C’est chapeau ou casquette vissés sur le crâne que vous pourrez affronter en toute sécurité les rayons du soleil. En vous souhaitant, à toutes et à tous, un très bel été, où mieux protégés et bien informés, vous serez plus à même d’éviter tous ces désagréments.


Qui appeler en cas d’urgence ?

Le 112. S’il ne fallait retenir qu’un seul numéro de téléphone, ce serait bien celui-là. C’est le numéro de téléphone réservé aux appels d’urgence utilisé dans toute l’Union européenne. Il vous basculera, été comme hiver, vers le service le plus approprié. Il peut être composé à partir de n’importe quel téléphone, fixe ou mobile. Un numéro entièrement gratuit qui fonctionne même, et c’est bien le seul, sans carte SIM ou avec un téléphone mobile bloqué. Ne pas oublier non plus en France le 15 pour le SAMU, le 17 pour la Police ou la Gendarmerie et le 18 pour les Pompiers.



Pour en savoir plus :

CONTACTEZ-NOUS !


0977 400 400

appel non surtaxé

ON VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT

CONTACTEZ-NOUS !


 

MERCI DE PATIENTER QUELQUES INSTANTS.

Loading...