fbpx

La mutuelle qui réveille l'assurance !

Avis Mutuelle Smatis sur ekomi.fr
guide mutuelle santé
Accueil » Guide mutuelle santé » Qu’est-ce que la médecine traditionnelle chinoise ?

Qu’est-ce que la médecine traditionnelle chinoise ?

Basée sur l’équilibre, la médecine chinoise est une médecine holistique, c’est-à-dire qui prend en compte l’ensemble du corps, de l’esprit et de l’environnement. En médecine chinoise on ne soigne pas une maladie, mais une personne. En occident, elle est souvent classée parmi les médecines douces.

Définition de la médecine chinoise

Tout comme la médecine occidentale, la médecine chinoise existe depuis plusieurs millénaires et a beaucoup évolué au cours du temps. Cependant, les grands principes différenciant ces 2 techniques médicales restent constant. Alors que l’occident s’attache à faire disparaître des symptômes, les chinois se servent de ces symptômes pour déceler un déséquilibre et le rétablir. La médecine chinoise nécessite une bonne connaissance de son patient, l’apparition des mêmes symptômes sur 2 patients différents ne signifie pas qu’ils souffrent de la même pathologie.

Il existe différents types de médecines chinoises, mais elles sont toutes basées sur les mêmes fondamentaux :

  • le corps, représentation réduite de l’univers, suit les mêmes principes que les autres êtres vivants de la nature (animaux ou plantes)
  • un flux énergétique, le Qi ( se prononce chi) circule dans notre corps à travers des méridiens et soutient tous nos organes et nos fonctions
  • le Yin et le Yang représentent l’équilibre en toute chose : le chaud et le froid, l’homme et la femme, la terre et le ciel … notre corps fonctionne sur ce modèle et doit garder un équilibre entre ces deux éléments
  • les 5 éléments : l’eau, le feu, la terre, le bois et le métal, présents dans la nature, sont tous liés à 5 organes primordiaux : le cœur, le foie, le poumon, la rate et le rein

La médecine chinoise équilibre les énergies du corps pour calmer les symptômes physiques ressentis par le patient, elle va recherche les causes premières de la maladie. C’est la plus grande différence avec la médecine occidentale, pour qui cette notion d’énergie est inexistante et qui soigne un symptôme sans forcément rechercher son origine.

Quelles techniques sont utilisées en médecine traditionnelle chinoise ?

L’acupuncture est la technique la plus connue en occident, et elle est aujourd’hui très populaire. Mais les médecins chinois ont beaucoup d’autres cordes à leurs arcs. voici une liste non exhaustive de différentes techniques traditionnelles chinoises :

  • l’acupuncture consiste à planter des aiguilles sur des points se situant le long des méridiens du corps, pour faire circuler le Qi
  • la moxibustion qui consiste à brûler du moxa (de la racine d’armoise) sur certains points d’acupuncture
  • la diététique et la pharmacopée utilisent toutes deux les plantes
  • les massages comme l’acupression, le Tui Na ou le Shiatsu utilisé par les japonais mais issu de la médecine chinoise
  • les exercices énergétiques, comme le Qi Gong et la Tai Chi Chuan, basés sur la respiration et à mi-chemin entre la gymnastique et l’art martial
  • le cupping : la thérapie par ventouses
  • l’écoute du pouls qui nécessite des années de pratique

La combinaison de ces techniques permet d’harmoniser le corps, l’esprit et l’environnement du patient qui retrouve son équilibre. La médecine chinoise fonctionne essentiellement par prévention, conserver l’équilibre des énergies en écoutant en permanence son corps et son esprit et plus facile que d’intervenir sur des symptômes aggravés qui n’ont pas été soignés à temps. Les médecins de la Chine ancienne n’étaient d’ailleurs rémunérés que si leurs patients restaient en bonne santé !

Vous souhaitez bénéficier d'une couverture complète et adaptée à vos besoins ? 

Médecines chinoise et occidentale complémentaires ?

De nos jours, la médecine chinoise est connue de tous, mais pas toujours reconnue. L’OMS la classe parmi les MC/MT (médecines complémentaires / médecines traditionnelles) et prône son utilisation en complément de la médecine occidentale.

Si les techniques chinoises “pures” sont encore en marge en occident, des médecines parallèles, mélanges de plusieurs origines ont vu le jour, on parle plutôt de médecines douces :

Comme bien souvent, il ne faut donc pas se contenter d’un seul horizon et tirer bénéfice de toutes les médecines puisqu’aujourd’hui nous avons accès à tant de manières différentes de se soigner, ne nous en privons pas !