fbpx

La mutuelle qui réveille l'assurance !

smatis.fr Avis sur ekomi.fr
guide mutuelle santé
Accueil » Guide mutuelle santé » Qu’est-ce que la téléconsultation ?

Qu’est-ce que la téléconsultation ?

La téléconsultation est apparue il y a déjà quelques années mais son succès n’a pas été fulgurant. Plébiscitée par les mutuelles santé elle est pourtant restée très confidentielle, jusqu’à la pandémie COVID 19. Pendant le confinement, les patients se sont massivement intéressés à ce mode de consultation pour traiter leurs soins courants, évitant ainsi la proximité et les longues heures passées en salle d’attente.

Comment se passe une téléconsultation ?

C’est très simple : il suffit de se connecter, en vidéo, via son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. Il existe aujourd’hui beaucoup de sites qui proposent ce service ou votre mutuelle peut vous proposer le site de son partenaire dans ce domaine. Le médecin diagnostique exactement comme s’il était en votre présence et peut même vous délivrer une ordonnance. Il se peut, évidemment, que le diagnostic par vidéo soit insuffisant et que le médecin souhaite la présence du patient.

C’est le médecin qui, le cas échéant, effectue les démarches auprès d’Ameli pour le remboursement de votre consultation. Tous les médecins peuvent pratiquer la télémédecine, quels que soient leur spécialité ou leur lieu d’exercice (cabinet, hôpital, Ehpad …).

Quel remboursement espérer pour une téléconsultation ?

Depuis juin 2018, il existe un avenant à la Convention Médicale pour définir les conditions de prise en charge des téléconsultations. Pour une bonne prise en charge, le médecin doit vous connaître, c’est-à-dire que vous devez avoir eu une consultation en face à face avec lui dans les 12 derniers mois. En effet, la CPAM préconise d’alterner les consultations en vidéo et en présentiel. La téléconsultation doit être faite depuis la France métropolitaine ou les départements et régions d’outre-mer.

Le parcours de soins doit également être respecté, ce qui induit le fait d’être orienté par son médecin traitant au préalable. Cependant, pour la téléconsultation, il existe des exceptions :

  • il n’est pas nécessaire de consulter son médecin traitant pour les spécialités suivantes : gynécologie, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie orale, chirurgie maxillo-faciale, psychiatrie, neuropsychiatrie et pédiatrie,
  • pour les patients de moins de 16 ans,
  • pour les téléconsultations d’urgence,
  • pour les patients ne disposant pas de médecin traitant ou dont le médecin traitant n’est pas disponible assez rapidement par rapport à l’état de santé. Il peut alors être possible de faire exception au parcours de soins et à l’obligation de connaissance préalable du patient par le médecin pratiquant la téléconsultation. Les patients devront toutefois se rapprocher d’une organisation coordonnée territoriale, pour :
    • être pris en charge rapidement,
    • accéder à un médecin compte tenu de leur éloignement des professionnels de santé,
    • être en mesure, ensuite de désigner un médecin traitant pour leur suivi au long cours et intégrer ainsi le parcours de soins.

Ces organisations territoriales sont facilement identifiables pour les patients d’un territoire. L’information est disponible auprès de l’Assurance Maladie, de la Mutualité sociale agricole, du ministère des Solidarités et de la santé, des agences régionales de santé (ARS), des professionnels de santé du territoire et des conseils départementaux et régionaux de l’Ordre des médecins.

Vous souhaitez bénéficier d'une couverture complète et adaptée à vos besoins ? 

Peut-on obtenir une ordonnance avec une téléconsultation ?

Après la téléconsultation, tout se passe comme une consultation classique. Le médecin, puisqu’il vous connaît transmets vos informations carte vitale, et vous fait éventuellement une ordonnance. Le remboursement de vos médicaments est exactement le même, et si votre consultation comprend des dépassements d’honoraires, ils seront pris en charge de la même façon.

Il est donc bon de rappeler les bons réflexes à avoir pour ne pas être surpris (de la même façon que pour les consultations classiques) : le tarif de votre médecin sera différent s’il est en secteur 1 ou en secteur 2, s’il a choisi d’adhérer à l’OPTAM ou DPTAM et de prendre ou pas l’option OPTAM CO. Parmi les différents réseaux de soins existants, les spécialités proposées en téléconsultation varient en fonction du site que vous utilisez. Les remboursements ne dépendent pas du choix de ce site, mais également de la spécialité : un psychologue sera remboursé différemment d’un psychiatre, le pédiatre est un médecin, mais le podologue et l’orthophoniste, par exemple n’en sont pas et cela influe grandement sur le montant de votre prise en charge.

La téléconsultation est une pratique qui a de l’avenir, elle permet un meilleur accès aux soins, notamment aux patients éloignés des professionnels de santé ou qui ont des difficultés à se déplacer. Elle devrait donc se développer rapidement dans les prochaines années. Elle ne dispense toutefois pas de choisir un médecin traitant ou d’adopter de bonnes pratiques médicales et ne doit pas être source d’augmentation du nombre de consultations (c’est tellement plus facile !) ou de surconsommation de médicaments.

NOUVEAU

Service Résiliation
100% GRATUIT

Adoptez notre service résiliation
100% gratuit
Et dites BYE-BYE à votre ancien assureur !