fbpx

La mutuelle qui réveille l'assurance !

Avis Mutuelle Smatis sur ekomi.fr
guide mutuelle santé
Accueil » Guide mutuelle santé » Canal carpien

Le canal carpien

Le syndrome du canal carpien est dû à une compression du nerf médian au niveau du poignet. C’est un trouble fréquent dont les symptômes sont des douleurs de la main, un affaiblissement de la force et un dysfonctionnement de la sensibilité. Certaines postures de la main ainsi que la répétition de mouvements spécifiques peuvent contribuer au développement de ce syndrome.

Le syndrome du canal carpien, qu’est-ce-que c’est ?

Il correspond à l’écrasement du nerf médian dans le canal carpien à hauteur du poignet. Ce nerf est en partie responsable de notre sensibilité au niveau du bras et de la main et également de notre capacité à faire des mouvements avec le poignet et la main. Il est à la fois moteur et sensitif. Il est présent du haut de l’avant-bras jusque dans nos doigts (sauf l’auriculaire).

Ce nerf circule dans un tunnel (le canal carpien) positionné sur la partie antérieure du poignet. Il est entouré par les os du poignet et par le ligament annulaire. S’il est compressé, on peut ressentir un manque de sensibilité ainsi que des fourmillements, du fait que l’influx nerveux ne puisse pas circuler correctement. De plus, le canal englobe les 9 tendons nous permettant de fléchir nos doigts.

Il faut savoir que ce syndrome est très fréquent, on compte plus de 130 000 personnes opérées en France chaque année. Les femmes sont plus atteintes que les hommes, notamment entre 40 et 70 ans. Ce qui fait de ce trouble une des principales maladies professionnelles, que ce soit en France, en Europe ou en Amérique du Nord.

Les diabétiques sont plus touchés que les autres, en effet entre 15 et 30 % des personnes diabétiques souffrent du syndrome du canal carpien. D’autre part, les femmes enceintes peuvent voir apparaître ce trouble lors de leurs grossesses.

Comment survient le syndrome du canal carpien ?

Dans la majorité des cas, il n’y a pas de cause précise concernant l’apparition de ce trouble. C’est pour cela qu’il est alors nommé syndrome du canal carpien idiopathique. Dans d’autres cas, il peut survenir après une maladie ou une pathologie :

  • Hormonale ou métabolique comme la ménopause, la grossesse, le diabète…
  • Physiologique, une déformation, un canal étroit naturellement…

De plus, des postures et des mouvements augmentent le risque d’apparition du syndrome :

  • Les répétitions de mouvements “personnels” comme le jardinage, le bricolage, jardinage, le sport, le ménage…
  • Les répétitions de mouvements professionnels comme
  • la torsion, flexion, extension du poignet,
  • la nécessité de mettre de la force avec la main ou de forcer des mouvements en “pince” avec le pouce et l’index,
  • le fait de rester en position statique et crispée de façon prolongée,
  • le fait de recevoir des vibrations ou d’évoluer dans un contexte froid.

Vous souhaitez bénéficier d'une couverture complète et adaptée à vos besoins ? 

Le traitement du syndrome du canal carpien

Il peut être traité de façon médicale ou chirurgicale. Cela dépend du contexte, de son niveau d’expansion ainsi que des causes de son arrivée. Plus la pris en charge est rapide, plus vous avez des chances d’avoir un traitement facilité. N’attendez donc pas si vous ressentez les symptômes évoqués plus haut.

Pour débuter le traitement, il s’agit de retirer, si possible, les éléments pouvant favoriser le développement du syndrome et des douleurs. Le fait de stopper les mouvements néfastes peut dans certains cas être suffisant pour arrêter les douleurs.

Ensuite, si les symptômes ne sont pas dans un état trop avancé, le syndrome est d’abord pris en charge avec un traitement médical, que l’on appelle conservateur. Pour cela, le patient peut porter une attelle afin d’immobiliser son poignet, notamment la nuit, pendant environ 3 mois. Cela permet d’atténuer les douleurs durant la nuit. Il peut également avoir recours à une infiltration de corticoïdes au sein même du canal carpien. Malheureusement, ce traitement est temporaire et n’a pas un effet immédiat.

Enfin, il existe des médicaments permettant de diminuer la douleur. Ce sont des anti-inflammatoires ou des antalgiques (ibuprofène, paracétamol). Si ces divers traitements médicaux ne sont pas efficaces, vous pouvez envisager un traitement chirurgical afin de couper le ligament annulaire, ce qui permettra de limiter l’écrasement du nerf médian. Pour ce faire, on distingue deux techniques opératoires avec anesthésie locale. Elles sont réalisées en ambulatoire, c’est-à-dire que vous ressortirez de l’établissement le jour même de votre intervention.

La première technique “à ciel ouvert” consiste à ouvrir la paume de votre main sur 3 cm environ afin de décomprimer le nerf médian en libérant le canal carpien.

La seconde technique se fait par voie endocanalaire. L’objectif reste le même, mais cette fois, la coupure aura lieu au niveau de la zone de flexion de votre poignet. L’avantage de cette technique est que la cicatrice sera bien moins visible que celle sur la paume de la main.

Après l’intervention, peu importe la technique employée, la douleur postopératoire est courante et est due à la cicatrisation de la zone d’opération. Les dysfonctionnements et fourmillements vont disparaître de façon progressive jusqu’à régresser totalement en quelques semaines.

Coût de l’opération du canal carpien

Vous serez remboursé de votre opération du canal carpien à hauteur de 105€ par l’Assurance Maladie. Mais il faut prendre en compte que les dépassements d’honoraires sont presque systématique. Ils sont de plus de 130 % en moyenne et grimpent jusqu’à 240 % dans certains cas.

À noter que ces dépassements d’honoraires étant sensiblement variables, il est préférable de demander un devis avant l’opération afin de connaître la prise en charge que pourra vous apporter votre complémentaire santé et donc le montant du remboursement de l’opération du canal carpien.

 

 

Source : ameli.fr

Guides populaires

Sorry. No data so far.

NOUVEAU

Service Résiliation
100% GRATUIT

Adoptez notre service résiliation
100% gratuit
Et dites BYE-BYE à votre ancien assureur !
Pop-up-attente
loading