Franchise médical

La franchise médicale 

Une franchise médicale est un terme du lexique des mutuelles désignant un montant que les assurés doivent payer eux-mêmes avant que leur assurance santé ne prenne en charge les coûts des soins médicaux. Il s’agit généralement d’un montant forfaitaire. 

Qu'est-ce que la franchise médicale ?

Il s’agit d’une somme que l’Assurance maladie prélève automatiquement sur les remboursements : 

  • Des médicaments (quel que soit leur conditionnement : boîte, flacon, etc), 
  • Des actes paramédicaux (prestation de soins effectuée par les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes, les orthophonistes, les orthoptistes, les pédicures podologues, etc), 
  • Et des transports sanitaires (véhicule sanitaire léger (VSL), ambulance, etc). 


La franchise médicale a été mise en place en France dans les années 1980, dans le cadre de la réforme de l’Assurance maladie de 1988.
 

Cette réforme visait à réduire les coûts de l’Assurance maladie en incitant les assurés à être plus responsables de leur santé et à utiliser les soins de manière plus raisonnable.  

Quel est le montant de la franchise médicale ?

Son montant varie selon l’acte ou la prestation de santé concerné.  

Le montant de la franchise est de :

  • 0,50 € par boîte de médicaments (ou toute autre unité de conditionnement : flacon par exemple) ; 
  • 0,50 € par acte paramédical ; 
  • 2 € par transport sanitaire.

À noter : la franchise ne s’applique pas aux médicaments délivrés au cours d’une hospitalisation, ni aux actes paramédicaux effectués au cours d’une hospitalisation, ni aux transports d’urgence (appel du Samu centre 15). 

Un plafond journalier

Un plafond journalier a été mis en place pour les actes paramédicaux et les transports sanitaires. 

On ne peut pas déduire : 

  • plus de 2 € par jour pour les actes paramédicaux ; 
  • plus de 4 € par jour pour les transports sanitaires.

Un plafond annuel

Le montant de la franchise médicale est plafonné à 50 € par an pour l’ensemble des actes ou prestations concernés. 

Qui est concerné par la franchise médicale ?

La franchise médicale s’applique à toutes les personnes qui ont des dépenses de santé en médicaments, acte paramédical et/ou transport sanitaire, sauf : 

  • les patients mineurs, 
  • les bénéficiaires de la CSS (Complémentaire Santé Solidaire) ou de l’AME (Aide Médicale de l’État), 
  • les femmes enceintes à partir du 6ème mois de grossesse et jusqu’au 12ème jour après leur accouchement, 
  • les jeunes filles, âgées de 15 ans à minima, pour la contraception, 
  • les victimes d’un acte de terrorisme. 

Pourquoi n’est-elle pas remboursée ?

L’Assurance maladie retient automatiquement la franchise médicale, elle ne peut donc pas la rembourser. Dans le cadre des contrats responsables, les organismes de complémentaire santé ont l’interdiction de prendre en charge le coût de ces franchises.  

 Bon à savoir : Avec la mise en place du tiers payant, l’Assurance maladie peut retenir le montant de la franchise médicale à posteriori du remboursement des actes ou prestations de santé concernées. 

Découvrez aussi...
Yannis Murguet, Expert en santé et prévoyance, Yannis met tout son savoir-faire à votre service pour repérer le meilleur de la protection sociale, et vous partager ses conseils en santé et prévoyance.
Écrit par
Yannis Murguet
Expert en santé et prévoyance, Yannis met tout son savoir-faire à votre service pour repérer le meilleur de la protection sociale, et vous partager ses conseils en santé et prévoyance.
Nous vous confirmons que vous serez rappelé
par l'un de nos conseillers !
Merci et à très bientôt !
Nous vous protégeons au quotidien, vos données personnelles aussi. Vous disposez de droits sur les informations vous concernant. Pour plus d’informations, consultez notre politique de protection des données personnelles.
* Champs requis
ne famille heureuse d'avoir souscrit à leur complémentaire santé chez la mutuelle Smatis.